Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2012

Scénarios pour l'innovation dans l'agroalimentaire

 « Europe INNOVA » est une initiative à l’intention des professionnels de l’innovation, financée par la Commission européenne dans le cadre du 6e programme-cadre, qui identifie et analyse les incitations et les obstacles à l'innovation dans des secteurs spécifiques. L'industrie agroalimentaire a fait l'objet dans ce cadre d'un rapport de prospective sectorielle.

Sur la base de tendances lourdes (croissance démographique et vieillissement en Europe, progrès scientifique et techniques), cinq scénarios ont été élaborés :

 

Lire la suite

16:39 Publié dans 1. Prospective, Alimentation et consommation, IAA | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

10/05/2012

Perspectives de l'environnement à l'horizon 2050

 Perspectives de l'environnement de l'OCDE à l'horizon 2050 est une exercice de projection sur les questions d'environnement au niveau mondial, réalisé par l'OCDE et l'Agence néerlandaise de l'environnement. Il offre un panorama large des principales tendances en cours et des conséquences de leur prolongement pour 4 grands enjeux environnementaux : changement climatique, biodiversité, ressource en eau et liens santé/environnement.

 

v1_en_img_a21707_10_large.jpg

Lire la suite

15:00 Publié dans 1. Prospective, 4. Politiques publiques, Environnement | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

Horizons stratégiques, l'avenir géopolitique à 30 ans

Le rapport de prospective Horizons stratégiques, élaboré par la Délégation aux affaires stratégiques du ministère de la Défense, a pour vocation d'éclairer la préparation des programmes d'armement. Cette réflexion s'adosse à une analyse prospective de l'environnement stratégique international réalisée à partir des tendances globales d'évolution du contexte stratégique, des équilibres géopolitiques mondiaux, de la nature et de l'intensité des risques et des menaces pour en identifier les conséquences sur le positionnement de la France dans le système international au cours des trois prochaines décennies.

Dans l'introduction générale, trois tendances sont mises en avant :

  • la fin de la domination occidentale, le risque de « déclassement » de l'Europe et l'émergence de nouvelles puissances à vocation mondiale (Chine, Inde, brésil) ou à dimension régionale (Afrique du Sud, Indonésie, Turquie) ;

  • l'accélération de la mondialisation et les interdépendances croissantes ;

  • une instabilité et une volatilité de plus en plus marquées.

 Avec des thèmes comme l'économie, la démographie, la santé et les évolutions technologiques, sociétales et culturelles, les ressources naturelles font ensuite l'objet d'un chapitre dédié. En effet, selon le rapport, sous l'effet combiné de l'accroissement de la demande et de la dégradation de l'environnement, l'accès aux ressources constituera l'un des principaux défis auxquels sera confrontée l'humanité.

Les problèmes alimentaires et hydriques, notamment, pourraient devenir des facteurs de conflictualité croissants en contribuant à exacerber des tensions déjà existantes, alimenter les crises économiques et sociales internes et devenir un facteur déterminant de déstabilisation, voire de conflits intra- ou interétatiques.

La deuxième partie du rapport est constituée d'approches régionales, avec des « focus » sur les Etats-Unis, l'Europe, l'Afrique, le Moyen-Orient, la Russie, l'Asie et l'Amérique latine.

Source : DAS

Céline Laisney, Centre d'études et de prospective

14:58 Publié dans 1. Prospective, Mondialisation et international, Sécurité alimentaire | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

Territoire durable 2030

La mission prospective du MEDDTL (ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement) pilote le programme « Territoire durable 2030 » visant à « co-construire des scénarios de développement durable des territoires à l'horizon 2030 ». Initié en 2010, ce programme de prospective territoriale aborde « toutes les dimensions économiques, sociales, écologiques, climatiques, énergétiques et institutionnelles ».

La combinaison de deux types de facteurs, (1) déterminants territoriaux (caractéristiques en termes de gouvernance, foncier, formes économiques et sociales, etc.) et (2) niveaux de richesse produits ou existants sur les territoires (richesses économiques, naturelles et humaines) a conduit à construire quatre scénarios.

Pages de CGDD Territoires 2030.jpg


Lire la suite

14:56 Publié dans 1. Prospective, Environnement, Territoires | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

05/04/2012

Prospective de l'agriculture en Bourgogne

Le Programme pour et sur le développement régional (PSDR), financé par l'INRA et le Conseil régional de Bourgogne, a engagé une réflexion prospective sur l’agriculture et les espaces ruraux dans le développement régional bourguignon. Trois scénarios contrastés à 2030 ont été élaborés, qui ont pris comme cadre d'ensemble trois des scénarios réalisés par le Centre d'études et de prospective dans l'exercice Agriculture Energie 2030.

 (cliquer pour agrandir)

Bourgogne prospective2030.jpg


Lire la suite

15:33 Publié dans 1. Prospective, Agronomie, Energie, Territoires | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

Scénarios pour la restauration commerciale en France

La filière de la restauration commerciale en France représente un chiffre d’affaires de 50 milliards d’euros, et constitue le cinquième secteur pourvoyeur d’emplois. Une étude d'Eurogroup Consulting dresse un état des lieux de ce secteur, incluant ses forces, faiblesses et ses enjeux.

Lire la suite

15:29 Publié dans 1. Prospective, 3. Prévision, Alimentation et consommation | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

Exposition « France 2040 »

À l'occasion des Rencontres des territoires durables, une exposition cartographique a été lancée à partir des travaux de la DATAR pour représenter la France de 2040 en 10 cartes :

• L'urbain-métropolisé français dans la mondialisation

• Les systèmes métropolitains intégrés

• Les portes d'entrée de la France et les systèmes territoriaux des flux

• Les espaces de la dynamique industrielle

• Les villes intermédiaires et leurs espaces de proximité

• Les espaces de développement résidentiel et touristique

• Les espaces de la faible densité

• Démographie mondiale et vieillissement

• Les territoires français face au changement climatique

• Urbanisation, paysages et artificialisation des sols.

cartes-datar11.jpg



Plusieurs cartes présentent de manière très synthétique les scénarios issus de la démarche Territoires 2040, tels ceux concernant les espaces de faible densité.

Ces cartes sont téléchargeables sur le site sous forme de fiches PDF.

L’exposition, qui se tient au CESE (Conseil économique, social et environnemental) est ouverte jusqu'au 3 juin, du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00.

15:23 Publié dans 1. Prospective, Territoires | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

21/03/2012

Scénarios de réduction des émissions agricoles aux horizons 2020 et 2050

Une conférence, organisée par la chaire économie du climat, s'est tenue le 1er mars à l'université Dauphine autour des travaux du comité Trajectoires 2020-2050. Vers une économie sobre en carbone, présidé par Christian de Perthuis. Ces travaux visent à « analyser les conditions pour « décarboner » l'économie à 2050 dans les meilleures conditions économiques et sociales ».

Le comité a étudié 3 scénarios cohérents avec les objectifs politiques français : deux scénarios de 20% de réduction de GES en 2020 (objectif Européen), et un scénario de 25% à 30% de réduction à 2020 (promu par les ONG).

Un sous-chapitre du rapport consacré à une trajectoire « vers une agriculture écologiquement intensive », explore les voies pour réduire les émissions agricoles tout en maintenant sa capacité de production, en valorisant les services environnementaux et en adaptant le secteur aux effets du changement climatique. Les trois scénarios, basés sur des projections de l'INRA et sur l'expertise des membres du comité, convergent à 2050 sur une réduction de 50% des émissions agricoles, mais divergent sur les efforts à fournir d'ici 2020 (-15% d'émissions si l'on prolonge les tendances passées, -20% en jouant sur des pratiques agricoles "bien connues" : diagnostics énergétiques, fertilisation raisonnée, diversification des assolements, introduction de légumineuses, techniques culturales sans labours, amélioration de l’efficience dans les consommations énergétiques et méthanisation à la ferme).

Le comité souligne également que la modification des régimes alimentaires, notamment la diminution des rations moyennes de viande et de produits laitiers (cf le scénario Afterres 2050 de Solagro), constitue un levier important.

En conclusion, la division par deux des émissions agricoles en 2050 « ne sera atteignable que si des incitations puissantes sont mises en place ». L'instauration à grande échelle de crédits carbone, telle que l'expérience des crédits légumineuses par Invivo, pourrait devenir « un élément décisif d’introduction du signal prix pour la réduction des émissions de gaz non CO2 d’origine agricole et lever simultanément un certain nombre de barrières financières ».

 

Fabienne Portet, Centre d'études et de prospective

15:08 Publié dans 1. Prospective, Environnement | Lien permanent | Tags : climat |  Imprimer | | | | |  Facebook

06/03/2012

Prospective Massif des Landes de Gascogne à l'horizon 2050

La forêt aquitaine est confrontée à de nouveaux défis : changement climatique et invasions de ravageurs, apparition de nouveaux marchés pour la sylviculture, développement de l’urbanisation, etc. Par conséquent, la Région Aquitaine a demandé à l’Inra de mener une étude prospective de grande envergure menée de janvier 2010 à décembre 2011, et qui identifie aujourd’hui quatre scénarios possibles pour 2050, présenté lors d'un colloque en février à Bordeaux :

- une activité sylvicole concentrée autour de grands groupes industriels, une action publique en retrait ;

- une forte croissance des territoires littoraux, un renforcement des dynamiques économiques fondées sur les filières de qualité, un accompagnement par les politiques publiques ;

- une organisation à l’échelle de l’Eurorégion Aquitaine – Euskadi, une forêt de taillis à courte rotation dédiée à la biomasse ;

- une mosaïque de territoires, une forêt mélangée, la diversification de la filière du bois : les orientations économiques de la forêt sont négociées à l’échelle de territoires infra-régionaux.

À partir de ces scénarios, plusieurs enseignements pour la recherche ont été dressés concernant la conception de systèmes productifs durables dans un environnement sous contraintes ; le développement du rôle fonctionnel de la biodiversité dans les itinéraires sylvicoles et l’aménagement des forêts ; les ressorts et les enjeux de la transition énergétique pour la forêt et les territoires ; et la diversification des plateformes collaboratives de recherche pour construire de nouveaux systèmes d’innovations.

Ces scénarios proposent des dynamiques d’évolution des Landes de Gascogne sur les mobilités et urbanisation, la filière bois, le développement économique, les ressources naturelles… Celles-ci constituent autant d’éléments d’analyse pour orienter l’action publique future. Ces éléments recoupent des thèmes réputés d’intérêt général pour la Région : développement des énergies renouvelables, services écosystémiques, innovation… Ils éclairent les synergies potentielles entre le devenir sylvicole et le devenir du territoire en esquissant des leviers d’action pour les stimuler et des enjeux spécifiques à anticiper.

La synthèse de l'étude

15:46 Publié dans 1. Prospective, Enseignement et recherche, Forêts Bois, Territoires | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

Scénarios pour la Méditerranée en 2030

L'IPEMED (Institut de prospective économique du monde méditerranéen), a publié une étude intitulée Demain la Méditerranée, Scénarios et projections à 2030 : croissance, emploi, migration, énergie, agriculture. Elle dessine trois grands scénarios de développement de la région :

- un scénario de « crise de la Méditerranée » avec une montée durable des prix des produits agricoles de base et des produits alimentaires à cause de la spéculation et de l’absence d'une régulation minimale des prix et des stocks de sécurité alimentaire ;

- un deuxième scénario de « divergences méditerranéennes », basé sur un statu quo du processus euro-méditerranéen, dans une économie libérale ouverte sur le monde. Les accords de libre-échange que chaque pays négocie individuellement avec l’Europe se développent de façon asymétrique et, selon l'IPEMED, poussent les pays du Maghreb à se tourner vers d'autres pays émergents (Brésil, Chine ou Inde) pour écouler leurs productions ou assurer leur sécurité alimentaire.

- le scénario de la « convergence méditerranéenne », lui, voit se mettre en place une convergence progressive pour un pacte de codéveloppement qui améliore la sécurité alimentaire régionale. Ce scénario se construit avec des pays du pourtour méditerranéen qui prennent en charge collectivement leur sécurité alimentaire grâce à des politiques agricoles régionales concertées et complémentaires.

Ces scénarios rappellent ceux du Mediterra publié par le CIHEAM en 2008.

 Parmi ses recommandations, l'Ipemed soutient la création d'une politique commune de sécurité alimentaire et de développement rural, ainsi que l'élaboration d'un « label méditerranéen garantissant une qualité sanitaire et environnementale en matière agricole », ou encore la fluidité des échanges commerciaux Sud-Sud.

09/02/2012

Scénario Afterres 2050

L'association Solagro a présenté lors de son université d'hiver des 20 et 21 janvier dernier le scénario Afterres 2050. A l'instar du scénario Negawatt, il s'agit d'une prospective normative, proposant un seul scénario pour l'agriculture et l'alimentation en France métropolitaine à l'horizon 2050, et intégrant des objectifs ambitieux : forte productivité, facteur 4, réduction des pressions sur l'environnement, adaptation au changement climatique.

Le scénario Afterres procède d'une double rupture :

  •  un changement en profondeur du modèle alimentaire par la réduction forte des pertes et gaspillages, la diminution des surconsommations et l'inversion de la répartition entre origines animale et végétale des apports en protéines (cliquer pour agrandir) ;

Afterres conso ali 2050.jpg

  • une transformation radicale des systèmes de production agricoles, vers des systèmes biologiques et la production intégrée.

Le scénario est élaboré à l'aide une modélisation récursive des surfaces et des rendements (ce qui lui confère une grande cohérence) et met bien en évidence les arbitrages qui devront être effectués entre évolution des systèmes de production, changement des habitudes alimentaires et capacités de production de l'agriculture.

Le scénario Afterres reste cependant une étude technique, basée sur des flux physiques, qui ne prend pas en compte de déterminants socio-économiques et qui se base sur des parti pris qui peuvent ne pas être partagés. Le raisonnement en moyenne nationale peut également masquer des impasses en termes d'organisation des filières ou d'aménagement du territoire.

Les premiers éléments de présentation du scénario sont disponibles sur le site de Solagro et un document plus détaillé d'une trentaine de pages sera publié prochainement.

Julien Vert, Centre d'études et de prospective

11:17 Publié dans 1. Prospective, Agronomie, Alimentation et consommation | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

07/12/2011

Scénarios pour l'agriculture biologique en Europe

Une étude publiée dans Food Policy présente l'analyse faite à l'horizon 2015 des marchés de produits issus de l'agriculture biologique en Europe. Quatre scénarios ont été construits. Ce travail est d'autant plus intéressant que peu d'études prospectives abordent la question de l'agriculture biologique.

Lire la suite

11:59 Publié dans 1. Prospective, Alimentation et consommation, Environnement | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

06/12/2011

Prospective des aires marines protégées

Les zones situées au-delà de toute juridiction nationale, soit au-delà de la limite des 200 miles marins pour la haute mer et au-delà des limites du plateau continental des États pour les grands fonds marins, représentent près des deux tiers de la surface totale des mers et des océans et abritent une biodiversité riche, encore peu connue et insuffisamment protégée. La création d'aires marines protégées (AMP) est considérée comme un outil particulièrement adapté à sa protection. La communauté internationale a d'ailleurs récemment confirmé l'importance attachée à ce type d'outils en adoptant, en 2010 à Nagoya, un Plan stratégique dont l'objectif 11 prévoit la création, à l'horizon 2020, d'un réseau d'aires marines protégées couvrant a minima 10% des zones côtières et des océans. Toutefois, dans les zones situées au-delà des juridictions nationales, le cadre juridique de création de ces aires protégées apparait incomplet.

C'est pourquoi, notamment pour faire suite aux réflexions déjà engagées au niveau international, l'Iddri, en partenariat avec l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l'Agence française des aires marines protégées (AAMP), a organisé en septembre 2011 un séminaire de prospective juridique regroupant une vingtaine d'experts internationaux.

Lire la suite

15:37 Publié dans 1. Prospective, Environnement, Pêche et aquaculture | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook

11/10/2011

Scénarios canadiens d'adaptation au changement climatique

Le ministère de l'agriculture canadien, dans le cadre du programme Cultivons l'avenir, a réuni un groupe multidisciplinaire de 60 participants représentant l'ensemble du secteur pour réfléchir à  la question de la résilience du système agricole canadien au changement climatique.

Quatre scénarios ont été élaborés sur la base de deux incertitudes : les répercussions du changement climatique seront-elles graduelles ou perturbatrices ? La géopolitique fonctionnera-t-elle de façon fragmentée ou de façon intégrée ?

scénarios

Étant donné l'horizon temporel, les hypothèses climatiques sont peu contrastées et dans les quatre scénarios, le climat devient plus chaud et plus sec.

Voir un résumé des scénarios :

Lire la suite

11:34 Publié dans 1. Prospective, Climat | Lien permanent | Tags : scénarios |  Imprimer | | | | |  Facebook

14/09/2011

Perspectives de l’aquaculture

Afin d’évaluer les perspectives de l’aquaculture, le Département des pêches et de l’aquaculture de la FAO a réalisé une enquête Delphi. Cette méthode de consultation d'experts est un moyen d’identifier les contraintes à l'expansion de l’aquaculture ainsi que d’éventuelles opportunités. Elle a également permis d’évaluer les différentes politiques possibles pour accomplir ce changement.

aqua.jpg

Les experts dans les pays d’Amérique latine et des Caraïbes se sont montrés particulièrement optimistes quant aux opportunités pour une ultérieure expansion de l’aquaculture dans leur région. Possédant une abondance de ressources naturelles primaires et une demande en produits halieutiques suffisante, leur souci majeur était la pénurie de fonds et de capacités humaines. D’autres régions telles que l’Europe de l’Est étaient moins optimistes du fait de problèmes avec les espèces ou avec des facteurs externes, tels que l’attitude négative du public envers l’aquaculture. Cependant, il a été reconnu dans toutes les régions que l’aquaculture devrait être encouragée. Les raisons à l’appui de cette affirmation étaient la contribution de l’aquaculture à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté ainsi que son rôle dans la réduction de la pression exercée sur les populations naturelles de poissons.

Des annexes détaillent les différentes contraintes par région, et les stratégies correctives à mettre en place.

15:17 Publié dans 1. Prospective, 4. Politiques publiques, Pêche et aquaculture | Lien permanent |  Imprimer | | | | |  Facebook