Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2009

Augmenter la production de 70% d'ici 2050

D'après un rapport de la FAO, la production alimentaire devra augmenter de 70% pour nourrir 2,3 milliards de personnes de plus d'ici à 2050. La demande alimentaire va continuer à s'accroître du fait à la fois de la croissance démographique et de l'augmentation des revenus. La demande de céréales (pour l'alimentation humaine et animale) pourrait atteindre quelque 3 milliards de tonnes en 2050, ce qui signifie que la production devrait s'accroître de près d'un milliard de tonnes par rapport à aujourd'hui. La production de viande devrait quant à elle augmenter de plus de 200 millions de tonnes, totalisant 470 millions de tonnes en 2050, dont 72% seront consommés dans les pays en développement (contre 58% aujourd'hui).

La production de biocarburants pourrait également doper la demande de produits agricoles et ce, en fonction des prix de l'énergie et des politiques gouvernementales.

banner_2050_fr.jpg

Selon la FAO, globalement, les disponibilités de ressources en terre sont suffisantes pour nourrir la future population mondiale. Toutefois, l'organisation internationale avertit que dans leur grande partie les terres disponibles ne conviennent que pour un nombre restreint de cultures, pas nécessairement les cultures fortement demandées, et que ces terres sont concentrées dans peu de pays.

Si la FAO considère que les possibilités d'accroître les rendements agricoles pour nourrir une population mondiale grandissante sont considérables, cela nécessitera cependant une augmentation des investissements dans l'agriculture primaire d'environ 60%.

La FAO a convoqué pour le 12 et 13 octobre 2009 un Forum d'experts de haut niveau pour discuter des stratégies à mettre en oeuvre pour relever ces défis. Le Forum, intitulé "Comment nourrir le monde en 2050" rassemblera quelque 300 experts (universitaires, chercheurs, ONG, secteur privé) de pays développés et en développement. Il préparera le terrain à la tenue du 16 au 18 novembre 2009 d'un nouveau Sommet mondial sur la sécurité alimentaire.

 

10:26 Publié dans Sécurité alimentaire | Lien permanent | Tags : fao |  Imprimer | | | | |  Facebook

17/03/2009

Les forêts et l’économie: 10 millions de nouveaux emplois

Dix millions de nouveaux "emplois verts" pourraient être créés en investissant dans la gestion durable des forêts, selon la FAO.

L'intensification des investissements dans les forêts pourrait offrir des emplois dans les domaines suivants: gestion forestière, agroforesterie et foresterie paysanne, lutte améliorée contre les feux, développement et maintenance des pistes et des sites de loisirs, expansion des espaces verts urbains, remise en état des forêts dégradées et nouvelles plantations. Les activités peuvent être adaptées aux contextes locaux, notamment disponibilité de main-d'oeuvre, niveaux de compétences et conditions sociales, économiques et écologiques locales.

Plusieurs pays, comme par exemple les Etats-Unis et la République de Corée, ont inclus la foresterie dans leurs plans de relance économique. De même, le reboisement est un volet important du programme de garantie de l'emploi rural en Inde. Selon la FAO, le potentiel mondial est d'au moins 10 millions de nouveaux emplois grâce aux investissements nationaux.

Source : Rapport Situation des forêts du monde 2009

 

17:53 Publié dans Forêts Bois, Travail et emploi | Lien permanent | Tags : fao |  Imprimer | | | | |  Facebook

16/03/2009

Forêts: projections des surfaces plantées à l'horizon 2030

Avec les deux tiers de la production potentielle de bois industriel provenant des forêts plantées plutôt que des forêts naturelles, la contribution des plantations forestières est de plus en plus cruciale pour les approvisionnements futurs en bois, indique une nouvelle étude de la FAO.

L'étude de la FAO a passé en revue 61 pays totalisant 95% de toutes les forêts plantées. Il a constaté que la production potentielle de bois industriel provenant des plantations en 2005 représentait 1,2 milliard de m3, soit deux tiers de la production ligneuse mondiale. Selon des projections à l'horizon 2030, les superficies de forêts plantées pourraient augmenter de 30 % et la production de bois de 50 %, en tenant compte de l'accroissement escompté de la productivité.

Le communiqué de presse de la FAO

Le document Wood from planted forests: A global outlook 2005-2030 (pdf, en anglais)

17:49 Publié dans Forêts Bois | Lien permanent | Tags : fao, prévisions |  Imprimer | | | | |  Facebook